artists: a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

2. banlieue française – salif lyrics

[ refrain ]
taux de, taux de chômage élevé…..banlieue française
taux de criminalité élevé…..banlieue française
sarko l’a fait, la france en rêvé…..banlieue française
il s’en prend à ceux qui nous ont élevés….banlieue française
(deux fois )

[ couplet 1 ]
balafré dès la naissance sur la tronche et le zob
on s’entretue tu peux voir les cadavres jonchés le sol
le cerveau gonflé de seum, on parle de fonte et de somme
c’est artis-n-lement que les c-cktails se confectionnent
un coup de cèce te donne du courage même les poupettes se défouraillent
ca collectionne les aller-retours entre ph-ket et dubai
parti perdant on ressort en vainqueur
pour pouvoir éponger leur dette certains mineurs se transforment en braqueur
tu veux voir le quartier réunit
sors un bon plat fait maison ou un engin de plus de 500 centimètres cube
une saison aride et triste, les calibres dépriment
font pleurer les balles pour un souci d’arithmétique
yeah ! pour la money seul je pense que habitué à viser
la police eux se planquent, on se tue au narguilé
et au liqueur de menthe, issu de la banlieue
on se croit tout permis comme un chroniqueur de france2

[ refrain ]

[ couplet 2 ]
on s’imagine refait, rêve d’habiter, biter aux seych-lles
les rues de nos villes sont chaudes comme à la cité, cité phocéenne
incité, cité aux deals de pure
invité, vité à comparaitre les plus chanceux se font relâcher grâce à un vice de procédure
ca p-sse du vol au coup de schl-ss, les voyous sont très éclectiques
tu le sais pour nous les poucaves méritent la chaise électrique
refuse de plaider coupable, y’a les mêmes dans chaque district
fausse fiche de paie comme l’ancien maire de paris, on fait dans les emplois fictifs aaah
insomniaque le visage fermé
quand on se connait pas, on se regarde bizarre et ouais
méfiant et sur tes gardes de nos jours les minots ont la langue pendue
ambiance tendue ça part en couille sur un malentendu
certains n’ont jamais caressé de femme veulent déjà caresser des gachettes
aller ré-ti quitte à risquer les -ssiettes
ont à peine connu la zermi et veulent br-ssé br-ssé d’emblée
déterminé sont prêts à braver le danger

[ refrain ]

[ couplet 3 ]
et dis leur qu’aucun de nos parents ne cautionnent tout ce que je t’ai cité
dis leur qu’ils apprennent ce qu’on fait que quand, quand, quand on se fait piquer
dis leur qu’ils sont loin de se douter qu’on se plombe, se fauche avec des armes
pour ça qu’à nos procès ils tombent de haut et versent des larmes
dis leur qu’on habite des endroits où le mal est en faction
que notre argent sale est propre, il n’y qu’un mois pour les tentations
dis leur qu’on -ssume ce qu’on fait comme des grands garçons
qu’il ne s’agit pas d’éducation mais seulement de fréquentation

[ refrain ]

- all song lyrics by salif